Nouvelle attaque de requin sur un Kitesurfeur en Nouvelle-Calédonie

image-attaque-kitesurf-requin-kite-Credit-MUSTAFA-OZER-AFP
Credit-MUSTAFA-OZER-AFP

Un homme a été attaqué par un requin en Nouvelle-Calédonie, au large d’une plage de Nouméa : ses jours ne sont pas en danger.

Lundi 22 février 2016, au large de la côte Blanche, à Nouméa (Nouvelle-Calédonie), un homme qui faisait du kitesurf a été sévèrement mordu par un requin, ont rapporté les pompiers mardi. L’accident s’est produit sur un plan d’eau prisé des amateurs de ce sport de glisse. « Le jeune homme de 21 ans a été mordu à la cuisse droite, mais il est parvenu à nager en 5-6 minutes jusqu’au bord où il a demandé à des passants d’appeler les secours », a déclaré Thomas Depardon, capitaine des pompiers de Nouméa. « Le requin n’a pas serré la mâchoire, de sorte que l’artère fémorale n’a pas été touchée. La victime saignait, mais il n’y avait pas d’hémorragie », a-t-il ajouté. « La tombée de la nuit » est une heure propice aux attaques de squales a précisé le capitaine des pompiers.

Le blessé a été évacué à l’hôpital Gaston Bourret où la plaie a nécessité 64 points de suture. Vendredi 19 février, une attaque similaire s’était produite au large de Yaté, dans le sud de l’archipel. Un pêcheur sous-marin a eu l’avant-bras lacéré par un requin avant de recevoir une soixantaine de points de suture.

Vendredi dernier, un scénario similaire s’était produit au large de Yaté, dans la sud de l’archipel. Un pêcheur sous-marin a eu l’avant-bras lacéré par un requin avant de recevoir une soixantaine de points de suture.

Le nombre d’attaques de requin a atteint un niveau record en 2015 avec un total de 98 dans le monde, dont 30 en Floride seulement.

Près d’une centaine d’attaques de requin, 98 très précisément, ont été dénombrées en 2015 dans le monde, selon les chiffres publiés par le Muséum d’histoire naturelle de Floride. C’est dix de plus qu’en 2000, année du précédent record. Il y a toutefois eu moins d’attaques mortelles en 2015 (6) qu’en 2000 (11).

Les surfeurs, principales victimes. Parmi les six décès enregistrés l’année dernière, deux ont eu lieu à La Réunion et les autres sont survenus en Australie, en Égypte, en Nouvelle-Calédonie et aux États-Unis. En 2015, près de la moitié des personnes qui ont été attaquées surfaient ou pratiquaient un sport de planche au moment où le requin a mordu, tandis que 42 % nageaient et 9 % plongeaient avec un tuba.

SOURCERTL
PARTAGER
Article précédentTobias Holter
Article suivantSeb Garat